Connect with us

CULTURE

Korhogo sera formidable avec le festival Tainai en décembre

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

La capitale de la région du Poro va connaître une grosse ambiance durant deux jours (du 18 au 19 décembre). Et ce, à la faveur de la 2ème édition de Korhogo Tainai Festival. Après une première édition réussit en 2019, Germaine Noufé alias Mère Germaine, commissaire générale du festival, souhaite un total déferlement de la population à l’édition 2021. Vu que cet événement culturel n’a pu avoir lieu en 2020 à cause du décès de feu Amadou Gon Coulibaly, parrain attitré de Korhogo Tainai Festival.

Par ailleurs, à l’occasion de la conférence de presse de lancement le mardi 23 novembre au bureau de l’UNESCO à Abidjan de l’édition 2021 du festival des arts et de la culture des jeunes de la savane, Mère Germaine a mis les bouchées doubles pour faire de Korhogo Tainai Festival une attraction extraordinaire dans la région du Poro et du District des savanes. ‘’Je suis passionnée de culture. Je suis certes de Bouna, mais tout fait à Korhogo jusqu’à l’âge de 21 ans. J’ai voulu faire ce festival à Korhogo pour que la jeunesse puisse se rapprocher de sa culture’’, dit-elle.

Ainsi, le samedi 18 et dimanche 19 décembre prochain sous le thème : ’’Cohésion sociale, gage de stabilité et de développement’’ et à l’espace O’Bali de Korhogo, il y aura un village artisanal, exposition de mets traditionnels avec 40 stands, danses traditionnelles, défilé en tenue traditionnelle et prestation artistique. Sans oublier également une visite touristique, concours de dictée et des jeux de sociétés. Mais l’arbre de Noël avec 500 enfants orphelins qui sera le moment magique de ce festival à Korhogo.

Cependant, pour la réussite de l’édition 2021 de Korhogo Tainai Festival, Mère Germaine a le soutien de l’UNESCO. Qui avec son représentant pays à Abidjan, Anne Lemaistre présente à la conférence de presse a félicité la commissaire générale. ‘’Je salue cette initiative qui permet la sauvegarde de notre culture. Korhogo est une cible où l’UNESCO travaille beaucoup. Je souhaite que ce festival puisse rayonner sur la région du Nord de la Côte d’Ivoire’’, souligne-t-elle.

Korhogo Tainai Festival verra  également la participation active des cadres, guides traditionnels et élus de la région du Poro. La fédération des festivals de Côte d’Ivoire n’ont manqué aussi d’apporter leur soutien à Mère Germaine et son festival à Korhogo.

Patrick Bouyé

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *