Connect with us

SHOWBIZ

Le chanteur Sidiki Diabaté parle enfin sur l’affaire de violence conjugale avec Mariam Sow

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

Sidiki Diabaté, frappeur de femme ? En tout cas, l’affaire suscite tant de commentaires, depuis que l’artiste et griot malien est accusé d’avoir battu sa compagne Mariam Sow. Des images montrant le visage tuméfié de la victime ont fait le tour du web.

Sauf que le principal concerné avait gardé le silence. Ce qui a apporté de l’eau au moulin de ceux qui réclament justice pour Mariam, alias Mamacita. Depuis quelques heures, Sidiki Diabaté s’est clairement prononcé à ce sujet dans un post sur les réseaux sociaux.

Il se dit victime d’un chantage de ceux qui lui veulent du mal : ‘’Derrière tout cet acharnement, il y a une très grande manipulation de la part des gens qui me veulent du mal et qui utilisent cette affaire pour essayer de me nuire. Depuis très longtemps, je suis victime de tentative de chantage de la part de ceux qui veulent me faire passer pour un criminel. La vérité éclatera au grand jour tôt ou tard’’, déclare l’artiste nominé aux Afrimma Awards 2020.

Cela suffira-t-il à faire taire les réactions qui se sont multipliées depuis ces derniers jours ? L’un de ses adversaires, Debordo Leekunfa, ne s’est pas fait prier pour dire tout le mal qu’il pense de Sidiki. Tandis que des femmes ont émis l’idée de lancer une pétition en ligne, afin que l’artiste soit traduit en justice. Mariam a affirmé avoir porté plainte, alors que les faits datent d’un an, selon elle. En tout cas, ils sont suffisamment graves, au vu des images et témoignages affirmant que le chanteur serait coutumier du fait. Pourquoi est-ce maintenant que l’affaire apparaît au grand jour ? Sidiki est-il réellement coupable ou innocent ? Autant de questions qui méritent réponses, après une sérieuse audition des deux protagonistes.

Source : afriqueshowbiz.com

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *