Connect with us

CULTURE

Le FESTICA 11 lancé

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

Le producteur, journaliste et animateur de télé, radio, Kunta Mader lance chaque année à la même date le Festival Culturel des Arts d’Abobo (FESTICA) dont il est le promoteur. Il a respecté la tradition le lundi 15 novembre, journée nationale de la paix pour lancer la 11ème édition du FESTICA à la salle de mariage de la mairie d’Abobo.

Pour l’occasion, les femmes, les responsables de jeunesse et des artistes d’Abobo, ont effectué nombreux le déplacement pour participer à cette cérémonie culturelle et festive qui tient la route depuis 2011. Kunta Mader au cours de la conférence de presse, a déroulé le contenu du FESTICA 11 dont la marraine est Kandia Camara. En plus de la traditionnelle prestation des artistes de renom sur la scène, la 11ème édition du FESTICA va connaître son premier carnaval. Ainsi, le mercredi 29 décembre à l’ouverture, les artères d’Abobo seront transformées comme si on se trouvait au carnaval de Rio.

Par ailleurs, dans la soirée du mercredi du 29 décembre et ce jusqu’au vendredi 31 décembre prochain, le complexe sportif d’Abobo va faire crépiter les décibels avec des artistes nationaux et internationaux comme le groupe congolais de Brazzaville Impression des As, DJ Mohtorious, Toofan, etc. Hormis la musique, une campagne de sensibilisation sur la consommation du tabac, le VIH-SIDA, sur la Covid-19 et évidemment sur le thème central du FESTICA : ‘’Non à l’immigration clandestine’’.

Bien plus, Kunta Mader n’a pas manqué de remercier sincèrement la Ministre Kandia Camara, le grand médiateur de la république, Adama Tounkara et feu le Premier-ministre, Hamed Bakayoko, qui ont donné un cachet spécial au FESTICA chaque année. Comme les éditions précédentes, un pays invité est à l’honneur et cette année, c’est la Guinée-Conakry.

Cependant, les actions sociales ont toujours fait école au FESTICA. La preuve, l’année dernière, le groupe scolaire Rail à Abobo-Avocatier a été réhabilité à hauteur de 90 millions Francs CFA par la LONACI et des familles du quartier Akéikoi ont eu droit à des distributions de vivres et non-vivres. C’est sûr que Kunta Mader et ses nombreux partenaires feront encore parlé leur cœur aux populations d’Abobo.

Patrick Bouyé

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *