Connect with us

CULTURE

Le festival Sêyêyê s’ouvre à nouveau pour le bonheur des populations de l’Agneby-Tiassa

Publié il y a

on

Temps de lecture : 3 minutes

Après les deux premières éditions en 2016 et 2017, le festival Sêyêyê s’est arrêté pour des difficultés financières. Mais cette année, ce festival qui a pour objectif de valoriser et promouvoir le riche patrimoine culturel et touristique des peuples Abbey et Krobou, est revenu de plus belle. ‘’Nous sommes revenus pour le plus longtemps possible’’, c’est en ces termes que le commissaire général du festival Sêyêyê et par ailleurs, animateur et producteur de radio et télé à la RTI, Serges Whilly Ossohou, a planté le décor pour expliquer le retour en force de la 3ème édition du festival Sêyêyê dans la région de l’Agneby-Tiassa.

Au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi 19 novembre au musée des civilisations au Plateau, Serges Whilly Ossohou a déroulé les grandes articulations du festival Sêyêyê 3 devant les journalistes et des invités. Sêyêyê en langue Abbey veut dire ‘’Dans la joie et dans l’allégresse’’. Et ainsi donc, une grosse ambiance sera de mise lors des trois jours (du 09 au 11 décembre) à la place Henri Konan Bédié d’Agboville, le chef-lieu de région de l’Agneby-Tiassa.

En outre, durant ces trois jours, il y aura des actions sociales et culturelles pour le grand bonheur des populations de la région de l’Agneby-Tiassa. Par exemple, don de kits aux nouveau-nés et personnes en difficulté, don de sang, concours miss inter-écoles, concours de sketches, concours de danses traditionnelles, rencontre avec les jeunes et les femmes du monde agricole, conférences débats, campagne de vaccination, des concerts d’artistes, etc.

Cependant, le président du festival, Pierre Demba, Ministre de la santé et de la couverture maladie universelle et président du conseil régional de l’Agneby-Tiassa, se réjouit et s’est félicité du come-back du festival Sêyêyê. Et au nom de son directeur de cabinet, Remy Tchimou, présent au lancement du festival, a relevé l’aspect culturel, touristique et économique pour la région de l’Agneby-Tiassa. Sans oublier d’inviter toutes les populations à prendre à bras le corps le festival Sêyêyê.

De plus, le comité ad hoc de la fédération des commissaires généraux des festivals de Côte d’Ivoire et des partenaires sont venus apporter leur soutien à Serges Whilly Ossohou et à toute son équipe pour cette belle initiative. Pour son grand retour, sept artistes originaires de l’Agneby-Tiassa, ont réalisé une très belle chanson qui est en même temps l’hymne nationale du festival Sêyêyê. Cette chanson a été présentée officiellement lors de la cérémonie du lancement du festival.

Patrick Bouyé

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *