Connect with us

SOCIETE

Le mérite de Ange Léonid Barry-Battesti reconnu par le RECOR

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

Une grosse ambiance a prévalu dans les locaux du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP) la semaine dernière. Dans la  salle annexe de cette structure étatique située à  Treichville, le RECOR ELOHIM Group (REG),  structure de communication, de sondage et d’événementiel avec son partenaire le Prix Africain de l’Emergence et du Développement (PAFED), ont honoré le FDFP, comme meilleure entreprise de promotion  pour la bonne gouvernance.  Et avec son Secrétaire général, Ange léonid Barry-Battesti comme Prix Panafricain du meilleur gestionnaire et Manager de fonds de développement pour la formation professionnelle.

Une double distinction pour cette entreprise qui a connu à un certain moment des difficultés dans sa marche vers ses objectifs. C’est pour justifier ces deux prix que le Directeur Général de REG, Paul César Ehouman Bolou , a dit en ces terme: ‘’Ces différents  prix glanés aujourd’hui sont la résultante du travail abattu par le FDFP avec à sa tête le SG Barry-Battesti chapeauté par le Président du comité de gestion , le Ministre Joël N’Guéssan, qui ont permis de faire en sorte de réduire les délais dans la délivrance des agréments, l’appui aux petites entreprises, aux non cotisants, ainsi que le payement des honoraires aux partenaires qui n’excèdent plus les 28 jours. Ajouté à cela la mise en œuvre de plus de 52 projets structurants de formation inclusive dans plus de 12 régions de la Côte d’Ivoire, le tout couronné par une transparence dans l’exécution des dépenses du FDFP, unanimement reconnues par tous sont les éléments essentiels qui vous valent ces prix’’.

Pour le SG du FDFP, Ange Léonid Barry-Battesti, cette distinction est pour lui la reconnaissance du travail de toute une équipe qui conformément aux orientations du comité de gestion n’a de cesse de travailler à l’amélioration de ses prestations pour une formation de qualité afin de contribuer à un vivier de ressources humaines de qualité et compétitif depuis sa prise de fonction en avril 2019.

Le Président du Comité de Gestion (PCG) du FDFP, le Ministre Joël N’Guéssan, s’est réjouit également de cette reconnaissance en soulignant du peu qui a été réalisé. Il a fait aussi une ouverture sur les prochaines 30 années du FDFP qui doit marquer un tournant décisif dans ses ambitions à atteindre avec plus de laurier à glaner.

Patrick Bouyé

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *