Connect with us

SOCIETE

L’immigration clandestine vue par le peintre Yapo Ayéa René à travers sa toile ‘’Le bateau de l’illusion’’

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

De nombreux africains bravent chaque jour au péril de leur vie la Méditerranée pour se retrouver en Europe.  Mais le risque est grand et beaucoup sont les jeunes qui meurent en mer sans atteindre l’eldorado. L’artiste-peintre Réné Yapo Ayéa qui est un éveilleur et veilleur de conscience tire la sonnette d’alarme. Ainsi à travers une œuvre picturale, il met en exergue les dangers de l’immigration clandestine.  Cette toile intitulée ‘’Le bateau de l’illusion’’, interpelle tous les jeunes africains. ‘’Je lance un appel à tous les jeunes d’ici et d’ailleurs que ce n’est pas la traversée de la Méditerranée n’est pas la meilleure voie pour aller en Europe’’, conseille-t-il.

Le peintre originaire de la région de la Mé dont le chef-lieu est Adzopé en même tant qu’il fustige le comportement des jeunes africains, il condamne également l’attitude des hommes politiques africains. Ceux-ci sont à la base des nombreuses immigrations clandestines du fait de la guerre et climat politique délétère. ‘’Ces dernières années, de nombreux jeunes viennent principalement d’Afrique subsaharienne, de pays en conflit permanent comme la Somalie ou l’Érythrée. On dit qu’un Africain sur cinq vit dans une situation de guerre’’, ajout-il.

Par ailleurs, Réné Yapo Ayéa s’est fait remarquer par la qualité et les messages que véhiculent ses différentes toiles. A travers celles-ci, l’artiste-peintre prône la paix, la cohésion sociale, l’amour, l’unité, la réconciliation, etc. C’est à juste titre qu’on l’a surnommé ‘’le prophète de la peinture’’.

Patrick Bouyé

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *