Connect with us

PEOPLE

Wayne Rooney éternel infidèle : sa femme Coleen sort enfin du silence

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

Connu pour ses nombreuses frasques, Wayne Rooney a souvent été pris la main dans le sac alors qu’il trompait sa femme, Coleen. Dans un documentaire qui va paraître prochainement, cette dernière évoque enfin les nombreuses infidélités de son mari.

Wayne Rooney restera comme l’un des plus grands attaquants que l’Angleterre ait eu dans son Histoire. Le natif de Liverpool a construit sa gloire du côté de Manchester United et il s’est imposé comme une légende du club et un des meilleurs joueurs du 21ème siècle. Malheureusement pour lui, il n’a pas réussi à conserver son niveau pour continuer à performer au plus haut niveau, à l’instar de Cristiano Ronaldo ou Zlatan Ibrahimovic. À aujourd’hui 35 ans, il s’est reconverti en tant qu’entraîneur du côté de Derby County, en deuxième division anglaise.

Si tout va plutôt bien côté professionnel, les choses n’ont pas toujours été simples dans la vie de Wayne Rooney. Souvent au coeur de scandales liés à une consommation d’alcool excessive ou à son infidélité chronique, le père de quatre garçons a plusieurs fois fait la Une de la presse à scandale en Angleterre. Une vie mouvementée qui a donné envie à Amazon Prime d’en faire un documentaire qui sortira en 2022, mais pour lequel une bande-annonce a déjà été mise en ligne. Dans ce court extrait, on peut entendre quelques phrases de la part de Coleen qui revient sur les nombreuses tromperies de son mari et notamment en 2002 lorsqu’il s’était fait prendre en compagnie de trois prostituées. « Je le pardonne, mais c’est inacceptable », déclare-t-elle dans le documentaire.

Coleen Rooney a donc réussi à pardonner son mari suite à cet incident, mais elle n’oublie pas pour autant ses agissements. Ensemble depuis leur jeunesse, les deux amoureux ont traversé plusieurs périodes difficiles. Wayne Rooney a malheureusement plusieurs fois fauté depuis 2002, mais sa compagne ne l’a pas lâché pour autant. Une preuve de son attachement à l’idole de Manchester.

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *