Connect with us

Musique

‘’Zouglou feeling’’ : Le film-documentaire sur le Zouglou d’Axel Illary

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

Le Zouglou est par excellence l’identité musicale ivoirienne. De la date de création en 1990 jusqu’en 2020, le Zouglou a dépassé les frontières de la Côte d’Ivoire pour s’imposer à l’international par le groupe Magic System.

Aujourd’hui, il est important de laisser à la postérité et toute une génération ce mouvement musical qui fait la fierté de la Côte d’Ivoire. C’est ce que le journaliste ivoirien basé en France, Axel Illary vient de faire. A travers un film-documentaire baptisé ‘’Zouglou feeling’’, il retrace l’histoire de cette musique qui a conquit le monde avec le titre à succès ‘’Premier gaou’’, du groupe Magic System.

Par ailleurs, comment est né le Zouglou ? Comment se définit-il ? Témoignages d’acteurs clés du Zouglou et les perspectives sont les articulations autour desquelles le réalisateur a axé sa démarche pour planter le décor. ‘’Le film retrace l’histoire de cette musique née dans le feu des revendications sociales et politiques en Côte d’Ivoire, et qui n’est pas près de dire son dernier mot’’, dit-il.

Le documentaire de Axel Illary, directeur général de la structure Iman Production et fondateur du site d’information ladepechedabidjan.info, révèle que le Zouglou a été initié au lycée moderne de Gagnoa entre 1985 et 1987 par Christian Gogoua, alias Joe Christy. Ensuite, la chorégraphie qui accompagne la musique zouglou a été peaufinée par Serge-Bruno Porquet alias Opokou N’ti. Puis, le Zouglou prend ses racines dans l’Alloucou, une musique de réjouissance jouée avec le tam-tam, en pays Bété, dans le Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire. C’est au cours des rencontres sportives inter-villages et autres manifestations organisées à l’occasion des grandes vacances scolaires, que l’Alloucou est joué.

Ce film-documentaire d’Axel Illary dure 60 mn et c’est le troisième film qu’il réalise après ‘’Côte d’Ivoire, la presse à l’épreuve de la liberté’’ (52 mn -2002) et ‘’Génération Couper-Décaler’’ (60 mn-2005).

Patrick Bouyé

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *