Connect with us

SOCIETE

En prison pour avoir tué le milliardaire nigérian, Ataga dans un hôtel, Chidinma passe aux aveux

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

Alors qu’elle a été emprisonnée pour avoir poignardé le milliardaire nigérian Uwaifo Ataga, la jeune étudiante de 21 ans de l’Université de Lagos, s’est confiée sur les circonstances de sa première rencontre avec le PDG de Super TV.

Dans une interview avec un média nigérian, Chidinma, a déclaré que les difficultés financières occasionnées par la pandémie de COVID-19 l’avaient obligé à rencontrer des étudiantes qui l’ont emmenée à des fêtes « sauvages », dont l’une a abouti à la rencontre de l’entrepreneur et homme d’affaire Uwaifo Ataga.

‘’Cela a d’abord semblé amusant quand je suis sortie pour la première fois avec d’autres filles. Mon ami qui m’a emmené m’a dit que nous allions assister à une fête organisée par l’un des grands hommes riches de la ville. À l’arrivée, c’était amusant. Il y avait tellement à boire et à manger. Au début, c’était la chicha que nous fumions. J’ai tiré quelques bouffées sur la pipe et j’ai immédiatement soufflé la fumée. D’autres filles étaient occupées à souffler la fumée de leur nez et de leur bouche. La fête s’est terminée aux petites heures de la nuit et nous nous sommes retrouvés au lit avec des gars. Le gars avec qui j’ai couché m’a donné 50 000 N et j’étais très contente’’, a-t-elle raconté.

Et d’ajouter : ‘’C’est lors d’une de ces soirées que j’ai rencontré Ataga. Il s’est intéressé à moi à cause du cours que je lis. Nous sommes sortis ensemble pendant environ six mois avant que je commence à remarquer son comportement étrange. Je n’ai jamais eu l’intention de le tuer. Je n’étais pas d’humeur mais il voulait le sexe. Je le lui ai dit et nous avons eu des disputes, après quoi il s’est jeté sur moi. Il m’a pénétré de force, même si ce n’était pas la première fois qu’on faisait l’amour. J’ai senti qu’il m’utilisait pour satisfaire son désir sexuel car il n’a jamais accompli tout ce qu’il avait promis de faire pour moi’’, a-t-elle indiqué.

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *