Connect with us

CULTURE

RIANA 2021: 1 mois pour contempler des œuvres exposées

Publié il y a

on

Temps de lecture : 2 minutes

Les amateurs d’œuvres d’art ont fait nombreux le déplacement le vendredi 09 avril dernier de la galerie du supermarché Cap Sud logé au 1er étage. C’était à l’occasion du 3ème et dernier vernissage lié à la 5ème édition des Rencontres Internationales des Arts d’Abidjan (RIANA). A Cap Sud Art, des artistes peintres ivoiriens, congolais, australien, sénégalais ont exposé leur chef-d’œuvre sous le regard admiratif des visiteurs.

L’organisateur des RIANA, le peintre-visuel Jacobleu a saisi l’occasion pour féliciter des personnes qui s’intéressent à présent aux œuvres d’art numériques et visuels. ‘’Les gens ont commencé à saisir l’importance des arts et cela est de bonne guerre pour notre pays. Nos objectifs en matière de visibilité ont été atteints en dépit du fait que nous nous sommes trouvés dans l’obligation de filtrer le public à cause de la Covid-19’’, se félicite-t-il. Les visiteurs ne se sont pas ennuyeux avec les salons de l’ivoirien Trazié Lucien dit LTG en métal d’anciennes baignoires habillées à la touche africaine de pagnes, aux œuvres valorisant les valeurs de paix, de l’engagement social et la culture africaine de Jacobleu en passant par les toiles du plasticien venu du Sénégal, Pascal Nampémania.

Par ailleurs, les Rencontres Internationales des Arts d’Abidjan (RIANA) ont débuté le mercredi 07 avril dernier à la Villa Alfira aux II Plateaux par un vernissage pour se poursuivre le lendemain jeudi 08 avril à la Fondation BJKD et se boucler à la galerie Cap Sud Art le vendredi 09 avril dernier. C’est environ une cinquantaine d’œuvres d’art numériques et visuels qui sont exposées à la Villa Alfira aux II Plateaux, à la Fondation BJKD à Cocody et à Cap Sud. Mais tous ceux qui ont raté les différents vernissages, l’exposition des œuvres dans le cadre des RIANA se poursuit jusqu’au vendredi 07 mai prochain dans les différentes galeries à savoir à la Villa Alfira aux II Plateaux, à la Fondation BJKD à Cocody et à Cap Sud. Donc, avis à tous les amoureux de l’art de se dépêcher pour se rattraper.

Patrick Bouyé

Continue Reading
CLiquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *